MORALITÉ ET BONNE CONDUITE
Vous êtes ici : Accueil » BIBLIOTHEQUE » al-hadith » Affection mutuelle

Affection mutuelle

D 4 octobre 2011     H 22:59     A Madani    


agrandir

Muhamamd ibn ’Abd Allah ibn Numayr rapporte de Zakariyā’, d’al-Cha‘bī, d’al-Nu‘mān ibn Bachīr a dit :

Les Messager d’Allah, sur lui bénédictions et salut a dit :

« Les croyants, dans leur affection mutuelle, leur compassion les uns envers les autres et leur bienveillance réciproque sont comme un corps. Si un membre souffre, c’est tout le corps qui s’affaiblit par la veillée et par la fièvre ».

Şahih de Muslim, t.4 p. 1999, hadith n° : 2586.

« C’est Lui qui t’a assisté par Son Secours et par les Croyants. Il a uni leurs cœurs par une affection réciproque (wa allafa baina qulubihim). Si même tu avais dépensé tout ce que la Terre contient, tu n’aurais pas uni leurs cœurs : c’est Allâh qui a suscité entre eux cette affection. Il est Lui en vérité Puissant, Sage » (Coran, 8 sourate al Anfāl, 62-63).

Par ces mots du Livre d’Allâh, on peut comprendre que l’origine de la miséricorde existant entre les croyants n’est pas simplement humaine, elle dérive directement d’Allâh, Lui-même et de Son Attribut d’ar-Rahîm. L’unité des cœurs est issue de la Lumière de la Révélation et de la sakinah qui l’accompagne : elle efface par sa seule présence toutes les différences, les divergences et les contradictions individuelles qui n’ont plus alors aucune raison d’être et s’évanouissent lors de la manifestation d’al-Haqq. Chaque membre de la Oumma participe, selon son degré, à cette lumière reflétée dans le cœur de chaque croyant.