Laylat al-Qadr

Nuit de bénédiction

jeudi 25 septembre 2008, par Madani


Laylat al-Qadr
Nuit de bénédiction

Pour les gens d’Allāh, Laylat al-qadr (la nuit de bénédiction, de destin), est une station particulière (maqām) dans le cheminement vers la Vérité divine. A cette occasion, ils expriment leur entière servitude et dévouement envers le Créateur qui a révélé, dans cette nuit, Sa parole éternelle. S’il est fortement recommandé de passer cette nuit en prières et invocations, il est d’autant plus important d’avoir à l’esprit l’INVOQUE, de ressaisir la beauté de la Révélation comme si elle descendait à l’instant. Revivre le moment où Allāh décréta la descente (tanzīl) du Coran sur le cœur de son bienaimé Mouhammad (sallā Allāh alyhi wa sallam) alors qu’il était jalousement conservé dans les Tables sacrés. On s’adonne aux rites d’adoration (‘ibāda) et on se distrait parfois, de bonne foi, de l’ADORE. Il convient alors de rediriger nos cœurs vers Allāh, seul méritant les louanges les plus sincères, puisqu’Il en est l’origine. Dans cette nuit, les destins ont été décrétés, la Parole divine révélée et la Lumière dévoilée. On y voit alors la manifestation de Sa Parole, le qadr n’étant autre que l’honneur et la bénédiction divins en vertu desquels, la parole d’Allāh a été descendue. Ayant un double sens, le terme layla désigne à la fois ce moment temporel circonscrit (la nuit), mais aussi une manifestation divine absolue, dépassant le Temps et l’Espace, Sa parole n’étant nullement limitée dans un cadre déterminé. C’est un tajalli béni par lequel Allāh accorda à Ses serviteurs grâces et faveurs en leur révélant Sa précieuse Parole qui fut un trésor dissimulé. Les gens d’Allāh espèrent que leurs cœurs puissent recevoir la fraîcheur de cette bénédiction. Ainsi, ce moment de présence vaudrait l’adoration de mille mois. Pour remercier la faveur du tanzīl (le fait de révéler le Coran), ils doivent la passer en récitation coranique. Aussi, Allāh ne les a-t-Il choisis pour L’adorer, pour Le servir, pour L’aimer et Le retrouver à travers Sa parole. Leur destin (qadar) est d’être pour Lui dévoués et de Ses ordres respectueux. Le Prophète (sallā Allāh ‘alayhi wa- sallam) dit : « Qui veille en prière la Nuit d’Al-Qadr avec une foi sincère et en cherchant la récompense, tous ses péchés passés lui seront pardonnés ». C’est une nuit de grands mérites et bénédictions que Dieu a décrite comme étant « meilleure que mille mois ». Le culte pratiqué en cette nuit est meilleur que celui de mille mois (quatre-vingt-trois années et quatre mois).




Envoyer un message

Facebook