MORALITÉ ET BONNE CONDUITE
Vous êtes ici : Accueil » BIBLIOTHEQUE » Le saint Coran » Le jour où ils Le rencontreront

Le jour où ils Le rencontreront

D 6 janvier 2013     H 12:18     A Madani    


agrandir
بسم الله الرحمن الرحيم

ما تيسر من سورة الأحزاب

الَّذِينَ يُبَلِّغُونَ رِسَالَاتِ اللَّهِ وَيَخْشَوْنَهُ وَلَا يَخْشَوْنَ أَحَدًا إِلَّا اللَّهَ وَكَفَى بِاللَّهِ حَسِيبًا (39)

مَا كَانَ مُحَمَّدٌ أَبَا أَحَدٍ مِنْ رِجَالِكُمْ وَلَكِنْ رَسُولَ اللَّهِ وَخَاتَمَ النَّبِيِّينَ وَكَانَ اللَّهُ بِكُلِّ شَيْءٍ عَلِيمًا ((40

يَا أَيُّهَا الَّذِينَ آَمَنُوا اذْكُرُوا اللَّهَ ذِكْرًا كَثِيرًا ((41

وَسَبِّحُوهُ بُكْرَةً وَأَصِيلًا (42)

هُوَ الَّذِي يُصَلِّي عَلَيْكُمْ وَمَلَائِكَتُهُ لِيُخْرِجَكُمْ مِنَ الظُّلُمَاتِ إِلَى النُّورِ وَكَانَ بِالْمُؤْمِنِينَ رَحِيمًا (43)

تَحِيَّتُهُمْ يَوْمَ يَلْقَوْنَهُ سَلَامٌ وَأَعَدَّ لَهُمْ أَجْرًا كَرِيمًا (44)

يَا أَيُّهَا النَّبِيُّ إِنَّا أَرْسَلْنَاكَ شَاهِدًا وَمُبَشِّرًا وَنَذِيرًا (45)

وَدَاعِيًا إِلَى اللَّهِ بِإِذْنِهِ وَسِرَاجًا مُنِيرًا (46)

وَبَشِّرِ الْمُؤْمِنِينَ بِأَنَّ لَهُمْ مِنَ اللَّهِ فَضْلًا كَبِيرًا ((47)

وَلَا تُطِعِ الْكَافِرِينَ وَالْمُنَافِقِينَ وَدَعْ أَذَاهُمْ وَتَوَكَّلْ عَلَى اللَّهِ وَكَفَى بِاللَّهِ وَكِيلًا (48)

Transcription :

Al-ladhīna yuballighūna risālāti Allāhi wa yakhshawnahu wa lā yakhshawna aḥadan illā l-Allāh wa- kafā bi-Allāhi ḥasīban (39)

Mā kāna Muḥammadun abā aḥadin min rijālikum wa lākin Rasūla Allāh wa-khātama n-nabiyīna wa kāna Allāhu bi-kulli shay’in ‘Alīman (40)

Yā ayyuhā l-ladhīna āmanū udhkurū Allāha dhikran kathīran (41)

Wa sabbiḥūhu bukratan wa aṣīlan (42) Huwa l-ladhī yuṣallī ‘alaykum wa malā’ikatuhu li-yukhrijakum mina ḍh-ḍhulumāti ilā n-nūri wa kāna bil-mu’minīna Raḥīman (43)

Taḥiyatuhum yawma yalqawnahu salāmun wa a‘adda la-hum ajran karīman (44)

yā ayyuhā n-nabīyyu innā arsalnāka shāhidan wa mubashshiran wa nadhīran (45)

wa dā‘iyan ilā Allāhi bi-idhnihi wa sirājan munīran (46)

wa bashshiri l-mu’minīna bi-anna lahum mina Allāhi faḍlan kabīran (47) wa lā tuṭi‘i l-kāfirīna wa l-munāfiqīna wa da‘ adhāhum wa tawakkal ‘alā Allāhi wa kafā bi- Allāhi Wakīlan (48)

Traduction :

33- 39

Ceux qui communiquent les messages de Dieu, Le craignent et ne redoutent nul autre que Dieu ». Et Dieu suffit pour tenir seul le compte de tout.

33- 40

Muhammad n’a jamais été le père de l’un de vos hommes, mais le Messager de Dieu et le dernier des prophètes. Dieu est Omniscient.

33- 41

ô vous qui croyez ! Evoquez Dieu avec abondance.

33- 42

et glorifiez-Le à l’aube et au crépuscule 

33- 43

C’est Lui- ainsi que Ses anges- qui prient sur vous, afin de vous faire sortir des ténèbres vers la lumière ; et Il est miséricordieux envers les croyants.

33- 44

Le jour où ils Le rencontreront, leur salutation sera : « Salam » [paix] et Il leur réserve une généreuse récompense.)

33- 45

O Prophète ! Nous t’avons envoyé [pour être] témoin, annonciateur, avertisseur.

33- 46

guidant (les gens) à Dieu, par Sa permission ; telle une lanterne éclairant [le chemin]

33- 47

Annonce aux croyants la bonne nouvelle qu’ils recevront de Dieu une grande grâce !

33- 48

Et n’obéis pas aux infidèles et aux hypocrites, ne prête pas attention à leur méchanceté et place ta confiance en Dieu, car Dieu suffit comme protecteur !

Essai de commentaire  :

Extrait d’une sourate médinoise, Les Coalisés (al-Aḥzāb, du v. 39 au v. 48), ce passage contient une remarquable constellation d’Attributs divins, une description des qualités et vertus de notre Bienaimé Muḥammad, sallā Allahu ‘alayhi wa sallam, ainsi qu’une recommandation adressée aux Croyants.

Allah se décrit Lui-même par d’innombrables attributs afin d’exhorter les croyants à L’aimer davantage. Allah se dévoile aux humains par des Attributs qu’Il établit Lui-même. « On est autorisé, disent les savants aš‘arītes, à décrire Allah seulement que par les Attributs qu’Il s’est attribué Lui-même ».

1- Allah est le Seigneur qui « s’exprime » par Sa Parole et communique avec les humains pour les guider vers le droit chemin en leur transmettant Ses Messages : unicité, amour, fraternité…. 2-Il est Ḥasīb  : Celui qui protège de tout péril et/ou Celui qui tient le compte de tout. 3- Il est Omniscient ; Sa science englobe toute chose. 4-Il prie pour les Croyants. La prière d’Allah signifie : la miséricorde, la protection et la douceur qu’Il accorde, gracieusement, à Ses serviteurs. 5- Il est Miséricordieux. 6- C’est auprès de Lui que l’on place notre confiance (Wakīl). 7- Il est Protecteur.

Le choix de ce faisceau d’Attributs est fort révélateur : ils convergent tous pour montrer que l’envoi du Prophète et la bénédiction sur les croyants découlent de la source des ṣifāt al-jamāl (les Attributs de douceur/beauté/bonté). S’adressant à son Bienaimé et à Ses invocateurs, Allah donne de Lui-même la meilleure image pour illustrer tout l’amour qu’Il a pour ceux qui l’invoquent avec abondance.

2- Le Prophète Muḥammad, sallā Allahu ‘alayhi wa sallam est également évoqué par les plus hautes qualités, qui le singularisent. Allah énumère et loue ses principaux mérites : 1- Il est l’Envoyé d’Allah, élu pour transmettre Ses Messages. 2- Il est le meilleur de ceux qui Le craignent, sans craindre personne d’autre que Lui. 3- Il n’est le père d’aucun de ses contemporains, mais le père spirituel de toute l’umma qui lui doit vénération, amour et déférence. 4- Il est le Sceau des prophètes. C’est par lui qu’Allah parachève le cycle des envoyés. A-Rummānī (rhétoricien, m. 994) dit : « Par le Prophète, Allah clôt la correction [des mœurs et des âmes]. Est désespéré quiconque n’a pas été corrigé par lui ». 5- Il est Témoin d’avoir transmis à sa umma le Message divin. 7- Il porte la bonne nouvelle (mubaššir), celle de l’Unicité, de la Miséricorde et du Paradis. 8- Il est avertisseur (nadhīr). 9- Il guide vers Dieu. 10- Il est un flambeau rayonnant : par son comportement exemplaire, par les Paroles d’Allah qui éclairent les sentiers de l’humanité et par Ses enseignements lumineux.

3- Les croyants, destinataires de ce discours, ont droit à un message d’espérance : 1- Ils sont appelés à invoquer Allah de manière abondante, à Le glorifier à l’aube et au crépuscule. 2-Ils reçoivent la prière d’Allah et celle des anges. 3-Ils sont tirés des ténèbres vers la lumière par la douceur (luṭf) divine. 4- Ils recevront la miséricorde d’Allah au Jour du Jugement dernier. 5- Ils auront comme parole lorsqu’ils Le rencontreront : Paix (salām). 6- Ils auront une belle récompense infiniment généreuse. Ibn ‘Aṭiyya rapporte qu’Ubayy dit : « selon moi, dans tout le Livre d’Allah, ce verset est le plus porteur d’espérance aux croyants ».

Singulier, ce passage conjugue à merveille, à la fois la brillance poétique, la hauteur morale et la vérité religieuse. Il allie
la miséricorde divine aux invocations des fidèles, guidés grâce aux lumières de la sunna et à l’exemple prophétique. L’Envoyé d’Allah, flambeau rayonnant, éclaire les voies ; les hommes glorifient leur Seigneur qui les bénit tous. Ce mouvement indescriptible est couronné par la Rencontre (liqā’), lorsque s’accomplit pleinement le salām divin qui n’a d’égal que Sa ṣalāt  : « Que Je sois glorifié ! Que Je sois exalté ! Ma miséricorde précède ma colère ! » (Subbūh, Quddūs, sabiqat raḥmatī ġhadhabī).

Inimitable, à lui seul, ce passage coranique pourrait résumer « l’esprit » de l’Islam. La raḥma d’Allah ordonnance les univers ; Son Messager les illumine et les fidèles méditent Ses Signes et glorifient Allah de l’aube au crépuscule, et du crépuscule à l’aube. « wa hum fī salātihim dā’imūn ».

Abū Chady al-Madanī

30 décembre 2012.