Les Enseignements oraux du Cheikh sidi Mohammed al-Madani.

samedi 8 mai 2010, par Madani

Toutes les versions de cet article : [عربي] [Français]


Grâce à Allah, nous diffuserons les enseignements oraux de Cheikh sidi Mohammed al-Madani qu’il prodiguait à ses disciples lors de ses réunions à la Zaouia. Dans la mesure du possible, nous essayons de les mettre dans leur contexte et d’en tirer les enseignements précieux.

Sidi al-Mukhtâr al-Chbilî (Mouqaddam de la ville de Chrâhil, Mahdiyya) dit : « En 1950, à la Zaouia madaniyya, j’ai entendu sidi al-Cheikh al-Madani dire :

« Le Faquir qui ne se rend pas régulièrement chez ses frères ;

Le Faquir dont l’œil ne verse pas des larmes [par crainte d’Allah, par désire ardent vers Allah,..] ;

Le faquir dont la demeure n’est pas un lieu confortable pour ses frères,
Son absence vaut mieux que sa présence [jusqu’à ce qu’il acquière ces vertus] ».




Envoyer un message

Facebook