Les vertus de dikr

Par S.Chabert

lundi 14 janvier 2008, par S.Chabert


Les vertus de dikr

Le moyen essentiel de la réalisation spirituelle est désigné dans le soufisme par le mot dikr, terme qui désigne diverse significations : rappel, souvenir, évocation, invocation,...

Nombreux sont les bienfaits du dikr, en général, et du wird, en particulier.
Afin d’illustrer cette présentation nous en citerons principalement deux :

1. Le dikr favorise un état de concentration qui recentre le murīd (disciple) sur son acte d’adoration ; sa conscience s’apaise, se détache, et peu à peu, le coeur du cheminant se met à résonner au rythme des louanges adressées vers son Créateur. S’ensuit l’état d’apaisement confirmé par la parole divine :« N’est-ce pas au dikr d’Allah que les cœurs s’apaisent ? »(Coran.13, v. 28)

2. Le cœur, comme les autres parties du corps, est soumis à la rouille et à la corruption : « il y a dans le corps un morceau de chair qui, s’il est sain, rend tout le corps sain ; mais s’il est corrompu, tout le corps devient corrompu. Eh bien ! il s´agit du cœur. » (Hadith rapporté par Al-Buhārī et Muslim). Or le dikr génère un processus de purification dans le cœur du murid. Au fur et à mesure que le cœur se polit sous l’effet des paroles d’adoration, il devient mieux à même de refléter la Lumière divine et de favoriser l’élévation spirituelle du murid.

Comme pour toute chose qui nous est accordée, une partie, provenant de la Miséricorde Divine, ne nécessite de notre part aucun effort, tandis qu’une autre partie est conditionnée à un travail soutenu : il en va de même des résultats attendus par le dikr. Le disciple qui s’engage sur le chemin doit faire montre d’une grande détermination, avec néanmoins la certitude du résultat, comme l’atteste la promesse divine : « Souvenez-vous de Moi, Je me souviendrai de vous ! » (Cor.2:152)




Envoyer un message

Facebook