Nous sommes des gens...

Docteur Salah Khelifa

dimanche 10 février 2008, par Madani


Nous sommes des gens qui n’ont cure des reproches ;

Quand nous taisons notre amour, c’est la passion qui le divulgue.

Ne me reproche rien ô ! mon censeur

Je suis un serviteur asservi par un maître généreux ;

Ne réprimande pas l’esclave de l’amour, quant à ses transports quant à ses troubles quant aux feux qui le brûlent :

Tes reproches , en réalité, ne font que fortifier les amoureux dans leur élans ; oh ! comme l’oubli est loin des gens de la passion !

Car , dans leur cœur , loge la nostalgie du bien-aimé ; chaque fois que l’amoureux se souvient de lui, ses feux s’aiguisent

Toi, es amoureux , attise ton amour ;

N’oublie pas l’objet de ta passion, afin d’atteindre ton but.

Et puis éteins-toi , absente-toi de tous les hommes, afin de contempler sa beauté,

Qui n’as pas de prix tant elle est précieuse.

Dirige-toi vers ce que tu désire, avec une volonté sincère, sans jamais défaillir.

Et patientez, ô ! vous ! faites patienter, tenez bon, évitez la discorde que sèment les gens vils.

Eh !oui ! le paradis est entouré de bien des contraintes ; alors patientez

Pour entrer dans la demeure-de-la-paix. ;

Le paradis du lien ! ô ! qu’il est heureux, celui qui y est gratifié


D’un regard qui guérit toutes les maladies.

Voici l’amour, ô ! ami, adonne-t-y avec patience et accepte, pour un temps,
l’éloignement, le délaissement, la défaite.

O ! gens, qu’est –ce que vous avez ?

Dites ce que vous avez ! vous m’avez délaissé et votre délaissement est un péché.

Délaissez (donc) le délaissement, puis continuez la fréquentation du cœur d’un
amoureux rogé de passion

Mon ésprit est en réalité, le vôtre ;

L’union d’après la loi droite de Gens Est fidélité au serment

Je ne suis rien d’autre que vous et

Vous n’êtes, en vérité, rien d’autre

Que moi, au commencement des choses ou à la fin ;

O ! Allah mets un terme excellent à Ton serviteur amoureux ,

à Ton serviteur Madani,client de gens nobles,

Par celui que tu as envoyé chargé de Bonnes nouvelles pour les croyants, des nouvelles de paix ;

Qu’Allah lui accorde Sa paix aussi longtemps

Que les hommes chantent :

« nous sommes des gens qui n’ont cure des reproches. »




Envoyer un message

Facebook