Purification

dimanche 14 décembre 2008, par Madani


 21. Purification.

Le but du compagnonnage initiatique d’un Guide est de purifier l’âme et de guérir les maladies occultes du cœur.
Puis, « C’est vers ton Seigneur qu’est l’aboutissement ultime [de toute chose [1]] ».

 22. Allusions

Les allusions des soufis ne sont accessibles qu’à quiconque les a fréquentés, s’est paré de leurs ornements et a pleinement saisi leurs vérités.

 23. Inexprimable.

Si la parole nait de manière forcée et artificielle, elle pourra se couler dans les moules conventionnels. En revanche, si elle émane d’une langue sincère, d’un goût [spirituel] pénétrant, d’un cœur lumineux et d’un état passionné, comment pourrait-elle se plier aux termes conventionnels et comment l’expression et l’éloquence pourraient-elles rendre sa signification spirituelle ?

 24. Pureté d’intention

Par la pureté d’intention dans les actes, murissent les fruits des états intérieurs.

 25. Précipitation.

La réponse hâtive, pour affirmer ou nier, est un terrain glissant, quand bien-même elle proviendrait d’un éminent savant.
« Ne te hâte pas dans la récitation,
Avant que sa révélation ne soit achevée pour toi ;
Dis : Mon Seigneur !
Augmente ma science [2] ».


 26. L’homme intelligent

N’est pas intelligent quiconque déforme ce qui est droit ou se laisse entraîner par les passions à des fausses interprétations.
Est intelligent quiconque regarde les choses avec l’œil de la vénération pour y puiser ce grâce à quoi il étanchera sa soif et guérira sa maladie.

  27. Inspiration.

L’inspiration se révèle si clairement dans la conscience du disciple sincère qu’il serait exclu de l’accuser de mensonge.
Cette inspiration apaisera le cœur, tout en étant conforme aux fondements de la Loi musulmane dans ce qui est permis ou obligatoire.

 28. Vérité.

La vérité peut être exprimée par des individus à leur insu.

  29. Parole du Cœur.

Les propos du cœur sont des vérités incontournables et incontestables.

 30. Terre éternelle.

Celui dont l’« extérieur » et l’ « intérieur » sont purs méritera d’hériter de la Terre éternelle. Quant à la terre éphémère, elle ne vaut rien aux yeux du connaisseur. Comment la regarderait-il alors qu’il a replié avec elle le Trône et tout ce qu’Il englobe, et qu’il a tourné sa face vers : « Celui qui a créé les cieux et la terre [3] »


[1Le Coran, LIII, (L’Etoile),v . 42 ; D. Masson, Le Coran, II, p. 657.

[2Coran, XX, (TA. HA), v. 114 ; D. Masson, Le Coran, II, p. 392

[3Le Coran, VI, (Les troupeaux), v. 79, D. Masson, Le Coran, I, p. 162




Envoyer un message

Facebook