La Voie Madani 

 MORALITÉ ET BONNE CONDUITE.


  • Toi qui es aussi beau

    12 janvier 2018 , par Madani

    1. Toi qui es aussi beau qu’un « jeune marié », Toi, soleil de la manifestation,
    2. Toi dont le regard est beau, tu es plus beau que la plus belle des pleines lunes,
    3. Tu es venu au monde invisible pour soulager les poitrines (oppressées), pour en Lire la suite


  • Laisse l’univers derrières toi !

    12 janvier 2018 , par Madani

    1. Laisse l’univers derrières toi, et dirige-toi vers ton Seigneur !
    2. Car l’univers est un voile qui te cache l’objet de ton amour ;
    3. Perce donc ce voile ; tu parviendrais à Lui et tu obtiendrais ce à quoi tu aspires.
    4. Bois même le verre de la Lire la suite


  • Ma plume ! Clame ta reconnaissance

    8 janvier 2018 , par Madani

    Voici un poème qui incite au « souvenir » de l’Unique, en tant que méthode de « Réalisation ».
    Il est en « résonnance » avec le verset coranique 6-91 :
    وَمَا قَدَرُوا اللَّهَ حَقَّ قَدْرِهِ إِذْ قَالُوا مَا أَنزَلَ اللَّهُ عَلَىٰ بَشَرٍ مِّن شَيْءٍ ۗ قُلْ مَنْ Lire la suite


  • Nul lieu ne contient le Connaisseur !

    14 décembre 2017 , par Madani

    Entièrement épris par l’amour divin, sidi Muhammad al-Madani (1888-1959) chante dans ce poème, (Yâ Lâ’imî…) les délices et les souffrances d’une passion qui englobe tout son être. Il adresse ses paroles au Censeur (‘adhûl ou lâ’im), fictif ou réel, qui l’incitait à abandonner son amour envers Allah. Déterminé, le poète répond fermement que rien ne pourra le détourner de cet amour qui constitue l’identité profonde du Connaisseur. Bien que coranique, [yuhibbihum wa- yuhibbûnahu= Il les aime ; et ils L’aiment, Coran, La Table servie, v. 54 ], cet amour libère sidi al-Madanî de toute contrainte spatiale. Nul lieu ne contient le Connaisseur.


  • Nous sommes des gens qui n’ont cure des reproches

    10 décembre 2017 , par Madani

    Nous sommes des gens qui n’ont cure des reproches ; Quand nous taisons notre amour, c’est la passion qui le divulgue. Ne me reproche rien ô ! mon censeur Je suis un serviteur asservi par un maître généreux ; Ne réprimande pas l’esclave de l’amour, quant Lire la suite


1 | ... | 2 | 3 | 4 | 5 | 6 | 7 | 8 | 9 | 10 | ... | 44



Envoyer un message

Facebook
Madaniyya Page Facebook

Visiteurs connectés : 4

La Voie Madani  | Contact | Plan du site | Youtube
TUNISIA: Tunis: +216 22 55 74 30 | FRANCE : Paris: +33 6 77 83 52 99 | Lyon: +33 6 95 42 30 93 | Grenoble: +33 6 63 12 78 30 | Le Havre +33 6 13 95 21 24 | UK: London: +44 7533 741 559 | US: New York: (1-646)799-3463